FANDOM


N°8                       

 


Le vent tourne
Saison 8, Épisode 24
8x24
Titre VO : Flight
Scénariste : Shonda Rhimes
Réalisateur : Rob Corn
Diffusion
ABC : 17 mai 2012
TF1 : 3 juillet 2013
Guide des épisodes
précédent
"La grande migration"
suivant
"Tout ce qu'on a perdu"
Il y a un mois vous étiez en fac de médecine, les médecins étaient vos professeurs. Aujourd'hui, aujourd'hui c'est vous les médecins. Les sept années que vous passerez ici en tant que résident de chirurgie seront les meilleures et les pires de votre vie. On vous poussera à dépasser vos limites. Huit d'entre vous choisiront une spécialité plus facile. Cinq craqueront sous la pression. Deux seront priés de partir. Vous êtes sur la ligne de départ. C'est votre arène. Votre façon de mener le jeu ne dépend que de vous. Nos sept années en tant que résident de chirurgie seront les meilleures et les pires de notre vie. On nous poussera à dépasser nos limites. Nous sommes sur la ligne de départ. C'est notre arène. Notre façon de mener le jeu ne dépend que de nous.

Le vent tourne est le vingt-quatrième et dernier épisode de la saison 8 de Grey's Anatomy et le 172ème épisode de la série.


Résumé Modifier

Cristina s'est déboîtée l'épaule et crie sur Meredith pour que celle-ci reprenne connaissance. Meredith a un bout de métal planté dans la cuisse, Arizona a la jambe coincée sous un débris de l’avion et panique. Mark rejoint Cristina et Meredith. Meredith est paniquée, elle ne retrouve plus Derek ni Lexie. Arizona arrive à délivrer sa jambe mais elle se rend vite compte que cette dernière est en lambeaux. Lexie est retrouvée quasiment engloutie sous les débris de l’avion mais elle comprend très vite qu'elle ne pourra pas s'en sortir. Mark lui prend alors la main et ils s'imaginent tous les deux dans un futur qu'ils ne pourront jamais connaître ensemble, puis s'avouent leur amour et Lexie meurt. Derek est lui aussi en piteux état, Meredith hurle son nom mais on le voit à peine conscient et sa main est encastrée dans un bout de la carcasse de l’avion. Il parvient à l'en sortir à l'aide d'une pierre et rejoint Meredith, encore bouleversée par la mort de sa sœur. Meredith lui suture la main tout en lui apprenant la mort de Lexie. Mark, en état de choc, fait subitement un arrêt cardiaque. Cristina, Meredith et Derek effectuent immédiatement une chirurgie au thorax pour le sauver. Mark, très affaibli, commence à se laisser mourir en disant à Arizona que Lexie l'attend, mais Arizona le ramène à la raison en lui rétorquant que Callie, Sofia et même elle ont besoin de lui. Les survivants ne voient toujours pas les secours arriver et s'inquiètent de plus en plus.


Personnages Modifier

Personnages principaux Modifier

Invités Modifier

Autres Modifier

  • Assistante administrative (Brie Eley)
  • Infirmière (Kate Mines) (crédits uniquement)

Patients Modifier


Musiques de l'épisode Modifier

  • Featherstone par The Paper Kites


Anecdotes Modifier

  • Le titre original fait référence à la chanson de Morgan Karr.
  • Le tournage de cet épisode a eu lieu entre le 10 et le 18 avril 2012.
  • Cet épisode marque la dernière apparition de Kim Raver et Chyler Leigh, respectivement Teddy Altman et Lexie Grey.
  • C'est la seule fois de la série où un personnage principal meurt dans le dernier épisode de la saison.
  • Les scènes dans la forêt ont été filmées à Big Bear Lake en Californie.
  • George O’Malley et Izzie Stevens apparaissent dans des flashbacks du premier épisode. Ils n'ont pas été vus depuis L'un part... et Entre amour et chirurgie, respectivement.
  • Le remboîtage de l'épaule de Cristina est le dernier geste médical que fait Mark.
  • Médicalement, ce qui arrive dans les bois à Arizona et Mark correspond à ce qui arrive à l'hôpital. Callie traite une patiente avec une fracture ouverte du fémur (comme Arizona) et le patient de Teddy a une tamponnade cardiaque (comme Mark).
  • C'est le dernier épisode dans lequel ABC crédite Shonda Rhimes comme scénariste jusqu'à Belle journée pour sauver des vies.
  • 24 heures avant la diffusion aux Etas-Unis, un aperçu de 7 minutes a été diffusé sur ABC et mis en ligne sur internet.
  • L'épisode reprend là où s'est arrêté le précédent.
  • L'épisode se termine dans le doute le plus total.

Audiences Modifier

  • États-Unis : 11,44 M
  • France : 5,8 M
  • Canada : 2,671 M


Citations Modifier

Lexie : Mark, je vais mourir.
Mark : Quoi ? Non arrête.
Lexie : Si, je vais mourir. S'il te plait... dis... dis à Meredith que je l'aime et que... qu'elle a été une soeur géniale et puis dis à mon père -
Mark : Non ça va aller, tu vas pas mourir.
Lexie : Tiens-moi la main.
Mark : Je veux pas te tenir la main parce que tu vas pas mourir.
Lexie : Tiens-moi la main.
Mark : Non. Tu vas pas mourir. C'est hors de question. Tu mourras pas aujourd'hui.

Mark : Je t'aime.
Lexie : Non t'es pas... t'es pas obligé de le dire juste parce que -
Mark : Je sais mais je t'aime. Je t'aime. Je t'aime depuis le début. Je t'ai toujours aimée et je t'aimerais toujours.
Lexie : C'est vrai ?
Mark : Oui. Oui, tu vois, t'as pas le choix. Il faut que tu t'accroches. Parce que on va- on va se marier. Et tu vas devenir un grand chirurgien. Et on va avoir deux enfants- non, trois !
Lexie : So... So... Sofia aura des frères et soeurs.
Mark : Oui, une soeur et deux frères.
Lexie : C'est génial.
Mark : Et on va être heureux, Lexie. On va être heureux tous les deux. On va avoir une vie merveilleuse. On va être tellement, tellement heureux. Alors t'as pas le droit de mourir. Tu peux pas mourir. Parce qu'on est faits pour vivre ensemble, c'est comme ça. On est faits l'un pour l'autre.
Lexie : Faits l'un pour l'autre. (Lexie meurt)
Mark (Ferme ses yeux et pleure) : Je t'aime, je t'aime, je t'aime...

Meredith (criant dans les bois en cherchant) : Derek ! Derek !
Cristina : Je comprends pas. Pourquoi ça tombe toujours sur nous ?
Meredith : Il faut qu'on le trouve.
Cristina : Sérieusement, pourquoi on se retrouve toujours dans des situations pareilles ?
Meredith : Il faut qu'on le trouve, je crois pas qu'il soit allé chercher de l'aide.
Cristina : On crève les uns après les autres. Un crash d'avion, non mais t'y crois toi ?!
Meredith : Il est pas allé chercher de l'aide sinon il nous aurait prévenus, j'en suis sûre ! Il serait pas parti comme ça, il faut qu'on le retrouve c'est pas normal !
Cristina : Quand on sera sortis d'ici la première chose que je ferai, ce sera fuir le plus loin possible de Seattle Crève Mortel West !
Meredith (pleurant) : Cristina, je suis sûre que Derek est mort... Il serait revenu depuis longtemps, il serait revenu, c'est pas possible il est mort Cristina. Et Lexie aussi, mon mari et ma soeur sont tous les deux morts. Et nous aussi on va crever, on va tous crever ici !
Cristina : Non il faut pas craquer t'as pas le droit.
Meredith : Toi t'as pas le droit !
Cristina : J'essaie de pas craquer ! J'essaie, il faut que t'essaies aussi. Il faut pas craquer.
Meredith : Ma soeur est morte, Cristina.
Cristina : Je sais mais il faut pas craquer.
Meredith : Tu crois que Derek est mort aussi ?
Cristina : J'en sais rien, c'est possible mais j'arrive pas à réfléchir avec le stress post-traumatique !
Meredith : Cristina, t'es toujours mon âme soeur, même si je suis plus la tienne.
Cristina : Oh, Meredith, Meredith-
Voix de Derek : Meredith ! (Meredith et Cristina voient Derek trébucher d'une colline, blessé)
Derek (souriant) : J'ai entendu ta voix, je croyais... je croyais que je rêvais. (s'évanouit)

Teddy : Tu sais où on est en ce moment, Hunt ? On est dans la pièce où mon mari est mort. Ici, sur cette table. Malgré tout ce qui peut arriver de merveilleux, d'incroyable, de miraculeux dans cette pièce, ça restera toujours la pièce où mon mari est mort. L'ascenseur de l'aile sud restera toujours l'endroit où je l'ai rencontré. Et la cafétéria restera toujours l'endroit où il m'offrait mon déjeuner. Je serais ravie de partir et de ne plus jamais mettre les pieds ici. Mais je te connais depuis toujours et je t'ai jamais vu aussi épuisé et aussi désespéré. Et malgré tout ce que je t'ai infligé, tu as fait preuve d'une telle patience, d'une telle gentillesse, d'une amitié si indéfectible, que j'imagine même pas te laisser tomber maintenant. Ma loyauté m'interdit de te quitter, ni pour Medcom, ni pour qui que ce soit.

Alex : Bonsoir, c'est Alex. Je sais que si j'ai été pris à Hopkins, c'est uniquement parce que vous avez fait de moi un bon médecin. C'est vous qui m'avez fait. Une fois vous avez dit que j'avais un truc qui vous plaisait. Je comprends toujours pas quoi et à mon avis vous êtes cinglée mais bon... il faut que j'aille à Hopkins parce qu'il faut que je voie si je suis capable de me débrouiller quand vous êtes pas là pour me tenir la main. Tout ça pour dire que je suis pas un ingrat. Bref, merci. Enfin si vous voulez me faire la gueule, et ben faites-moi la gueule. Au revoir.

Cristina : Des allumettes, enfin ! On va pouvoir faire du feu.
Meredith : Oui, du feu, ils verront ça de loin. Il faut l'allumer tout de suite.
Cristina (à Mark qui est toujours assis, tenant la main de Lexie) : Mark ! Il faut allumer un grand feu. Mark ! Mark, on a besoin d'aide !
Meredith : Non non mais je vais me débrouiller, ça va aller.
Cristina : Non. Il a pas le droit de nous faire ça. Tout le monde doit aider. Je suis désolée qu'il ait perdu Lexie mais c'était aussi ta soeur, et toi tu continues à aider. Ceux qui peuvent doivent aider, sinon on va tous y rester.
Derek : Cristina-
Cristina : Non, non, ça va ! Si il y a bien une chose que j'ai retenue, après toutes les... après les bombes et les tireurs fous et les bus qui vous roulent dessus, c'est que ça me dit vraiment rien de crever ! Je veux sortir de cette forêt et je veux rentrer chez moi ! Et tout le monde doit se bouger !

Callie : Eh ! Qu'est-ce que vous faites ?!
Alex : Ca se voit, non ?
Callie : Arrêtez de vous goinfrer, vous avez un dîner ce soir ! Le plus grand dîner de votre vie.
April : Ben moi le problème c'est que je mange pas de canard. On avait un canard à la ferme, un canard apprivoisé.
Callie : Et ben tu prendras un steak.
April : Ben il y avait aussi une vache-
Jackson : On n'a pas envie d'y aller, à ce dîner.
Callie : Il a commandé le canard à l'avance. Un peu d'enthousiasme, c'est la fin de vos études !
Alex : Ce qui m'enthousiasme, c'est l'hôpital Jones Hopkins.
Jackson : On a un contentieux Webber et moi. Il sait très bien ce qu'il a fait.
April : J'ai raté mon évaluation, j'ai rien à fêter.
Callie : Ooooh bouuuh pauvre petite April qui a pas eu son exam ! Moi j'ai perdu mon poste de chef des résidents, et ensuite je me suis faite virer de l'hôpital. Ah, mon mari m'a fait cocue aussi-
April : Vous avez été mariée ?! A un homme, sérieusement ? (Alex hoche la tête)
Callie Torres : Et ensuite il est mort. Je croyais que je serais plus jamais heureuse. Mais aujourd'hui, la vie est plus belle qu'elle l'a jamais été. Alors peut-être que vous en bavez mais c'est qu'une mauvaise passe, c'est trois fois rien ! En attendant, vous ratez votre grand moment. Vous avez survécu à vos années de résidents, ça se fête, profitez-en ! Parce que la vie, ça change en deux secondes. Le vent tourne sans prévenir. Vous êtes là à vous morfondre, malheureux comme les pierres, et puis vous rencontrez la femme la plus merveilleuse du monde. Et vous tombez amoureux. Ces moments là, ces grands moments, sont des moments uniques. Ah, et le fameux canard, c'est vraiment une tuerie !

Jackson : J'ai choisi Tulane.
April : Bon, c'est ce qu'il y a de mieux pour toi.
Jackson : Ouais. [...] J'en suis malade. De partir, de quitter cet hôpital. De te quitter, toi. Mais bon, ce qui me rassure c'est que toi, ça a l'air de te faire plaisir.
April : Tu crois que ça me fait plaisir ? Ca va pas, y'a rien qui me fait plaisir là-dedans ! Ca me fait pas plaisir d'être devenue le contraire de tout ce que je croyais être. Je suis plus rien. Je suis pas chirurgien diplômé, je suis pas vierge et je suis pas une bonne chrétienne. Je sais plus qui je suis, c'est loin de me faire plaisir ! J'ai adoré faire l'amour avec toi. Tu m'as fait ressentir des- J'ai changé, tu m'as changée, Jackson, et j'en suis ravie. Mais je déteste l'idée de pas être restée vierge pour l'homme avec qui je me marierai, ça ça me fait pas plaisir. Et ça me fait pas plaisir que tu culpabilises à cause de moi parce que t'es mon meilleur ami. Mais à côté de ça, je crois que Torres a raison. Mes problèmes auront pas disparu demain, ni après-demain, ni le jour suivant, ils seront toujours là alors que dans quelques semaines mon meilleur ami part à Tulane et on se reverra peut-être plus jamais alors ce soir, ce soir je vais essayer de plus penser à tout ça. Et d'être heureuse. Ce soir je vais essayer de me faire plaisir. Ce soir je vais être heureuse ! Je vais passer une bonne soirée, c'est une grande occasion et on va faire la fête. Je veux profiter de ce moment, ok ? Alors fais pas cette tête de deux mètres de long et essaie d'en profiter avec moi.
Jackson : T'es magnifique.
April : Merci, toi aussi.

Mark (allongé sur les genoux d'Arizona) : J'aurais dû lui dire plus tôt. J'aurais dû lui dire plus tôt que je l'aimais.
Arizona : Elle le savait. Je crois qu'elle le savait.
Mark : Elle le savait pas. Elle le savait pas.
Arizona : Mark, Mark accroche-toi. Il faut que tu t'accroches, j'ai besoin de toi.
Mark : Tu vas très bien t'en sortir, t'as pas besoin de moi. Prends bien soin des filles.
Arizona : Parle pas comme ça. Je t'interdis de parler comme ça. T'as pas le droit.
Mark : Je vais rejoindre Lexie, elle m'attend. T'inquiètes pas, ça va aller.
Arizona : Non, Mark, non, arrête. Non, non ! Sofia t'attend, Callie t'attend, ta famille t'attend. Moi, je t'attends. On va rentrer à la maison, tous les deux.
Mark : D'accord, d'accord.

Teddy : Tu voulais me voir ?
Owen : Oui, il faut qu'on parle.
Teddy : Non, c'est pas la peine. Je suis contente de rester, ça va être marrant, comme avant quand on bossait ensemble en Irak.
Owen : Tu es virée.
Teddy (riant) : Très drôle.
Owen : Tu es virée et tu pars ce soir.
Teddy : Hunt...
Owen : J'aurais voulu que ça se passe autrement mais notre collaboration s'arrête là. Je sais que tu es très demandée, tu dois avoir des coups de fil à passer alors je te retiens pas plus longtemps.
Teddy : Owen, stop, stop, arrête, tu peux pas me faire ça ! Tu peux pas décider-
Owen : Si, je peux, je viens de le faire.
Teddy : Non tu peux pas !
Owen : J'ai déjà envoyé un mail aux administrateurs.
Teddy : T'as pas le droit de m'imposer de partir ou de m'imposer de rester !
Owen : Je ne veux plus de toi dans cet hôpital ! Ca devrait pas te surprendre. Pendant des mois tu t'es mal comportée au bloc avec moi. Tu t'es montrée agressive et insubordonnée devant le personnel et devant les élèves. Je ne peux pas laisser passer ça, je suis Chef de chirurgie.
Teddy : Owen, je pouvais pas, j'étais pas... On a dépassé tout ça, c'est fini.
Owen : Oui, parce que t'es virée. C'est terminé, fais tes cartons.
Teddy : J'y crois pas que tu me fasses ça. Salaud ! Salaud !
(Teddy part, en colère, et Owen soupire. Soudain, Teddy revient et ils se prennent dans les bras.)
Teddy (en pleurs) : Tu vas pas la perdre. Tu vas te battre pour elle, d'accord ? Tu vas te battre.
Owen : Et toi tu vas partir, et leur en mettre plein la vue.


Galerie Modifier

Vidéo Modifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.