FANDOM


N°8                       

 


Le cœur dans la boîte
Saison 8, Épisode 8
8x08-12
Titre VO : Heart-Shaped Box
Scénariste : Austin Guzman
Réalisateur : Jessica Yu
Diffusion
ABC : 3 novembre 2011
TF1 : 15 mai 2013
Guide des épisodes
précédent
"Marquer des points"
suivant
"A l'aveugle"
Mettons que vous êtes au bloc, en train de suturer une veine cave. Brusquement, tout part en vrille. Alors on coupe par ici, on suture par là et bientôt, la catastrophe en puissance n'est plus qu'un mauvais souvenir. Dommage qu'on ne puisse pas régler tous les problèmes à coup de bistouri. On pourrait essayer, mais ça serait sans doute considéré comme une agression à l'arme blanche. En un sens, c'est terrifiant la vitesse à laquelle tout peut partir en vrille. Souvent, une perte terrible vient nous rappeler ce à quoi on tient le plus. Parfois on sort plus fort de cette épreuve, plus avisé, plus armé pour faire face à la prochaine grande catastrophe. Parfois, mais pas toujours.

Le cœur dans la boîte est le 8ème épisode de la saison 8 de Grey's Anatomy et le 156ème épisode de la série.

Résumé Modifier

Madame O'Malley est admise à l'hôpital pour une opération sans gravité. Les résidents se souviennent alors de George. C'est Meredith qui s'occupe d'elle. Bailey lui reproche de ne jamais s'en tenir à ce qu'on lui demande et de prendre des risques avec sa carrière. Avery s'inquiète pour sa relation avec Lexie qui semble être toujours amoureuse de Mark. Cristina se voit confier un cœur en boîte, en attente d'une greffe.

PersonnagesModifier

Personnages principauxModifier

InvitésModifier

AutresModifier

PatientsModifier

Musiques de l'épisodeModifier

  • Shoot Me par Miss Li
  • Hold On par Mozella
  • How Come You Never Go There par Feist
  • I Can't Get You Off My Mind par Miss Li
  • Where Do I Even Start? par Morgan Taylor Reid
  • Addicted par Morgan Page feat. Greg Laswell
  • Looking For You Again par Matthew Perryman Jones

AnecdotesModifier

  • Le titre original de l'épisode fait référence à la chanson de Nirvana.
  • Cet épisode marque la fin de la relation de Lexie et Jackson.

AudiencesModifier

  • États-Unis : 9,52 M
  • France : 5,03 M
  • Canada : 2,273 M

CitationsModifier

Arizona Robbins : Ecoute, le coming-out c'est primordial. Il faut que ta famille et tes amis soient au courant. Si tu leur cachais qu'on vivait ensemble je t'en voudrais à mort. Mais annoncer que t'es gay à la mère ultra croyante de ton ex-mari décédé, ça me semble pas vraiment utile. En tous cas, moi j'ai pas vraiment besoin que tu le fasses.
Callie Torres : Merci.

Meredith Grey : Je peux faire une septoplastie, vous m'avez appris comment faire.
Miranda Bailey : Je croyais t'avoir appris un tas de choses, Grey. Maintenant je me dis que je ne suis pas une si bonne enseignante.
Meredith Grey : Demain je vais au tribunal. Pour prouver à un juge qui ne m'a jamais vue qu'on peut me faire confiance. Que je suis une bonne mère. J'ai horriblement peur qu'il me rende pas ma fille et j'ai beau me creuser, je sais pas quoi faire pour donner une bonne impression. Je me dis qu'il faut au moins que je m'habille un peu, j'ai une robe bleu marine correcte mais il manque une bouton et du coup elle est trop décolletée. Mon seul pantalon noir a un trou aux fesses. J'ai le droit qu'à un essai. Je suis nulle, je sais pas quoi faire. Et c'est frustrant. Mais je sais faire une CPRE, je sais quand je dois revérifier des scans, et je sais faire une septoplastie. Ici je suis pas nulle, je sais quoi faire.
Miranda Bailey : D'accord, c'est toi qui opère.

Cristina Yang : Quand on retire un organe pour une greffe, on en fait quoi ?
Jackson Avery : On le met au frais.
Cristina Yang : On le met dans la glace, on court faire la greffe sur le receveur, et ensuite on attend. On espère que cet organe, mort, et glacé, se réchauffe et revienne à la vie. Mais cette merveille n'a jamais cessé de battre ! Elle est restée chaude, vivante.
Jackson Avery : C'est sûr c'est pas banal.
Cristina Yang : C'est carrément miraculeux ! Un cœur vivant dans une boîte c'est un miracle. Une fois que t'as pris conscience de ça, tu vois plus les choses de la même façon. Regarde comment je fais : je prends une procédure dans ma liste, je regarde le cœur dans la boîte, et si cette procédure sur ma liste est pas à moitié aussi cool que le cœur dans la boîte, ça veut dire que ça vaut pas le coup. Le cœur dans la boîte te fait comprendre ce qui compte le plus pour toi. Il a réponse à tout.

Henry Burton : J'allais mourir, Teddy. Ma maladie allait avoir ma peau. J'étais condamné et puis je t'ai rencontrée. Tu es entrée dans ma vie et tout à coup j'avais une assurance, une femme que j'aime et une espérance de vie de plus de trois mois. J'ai un avenir. Tu vas me reprocher de vouloir en faire quelque chose ?

Miranda Bailey : Cette femme a travaillé tellement dur pour éduquer son fils. Et puis un matin il s'est jeté sous un bus et voilà. Oui, il l'a fait pour sauver quelqu'un, je sais bien, mais on fait des efforts, des sacrifices, pour essayer d'apprendre à ses enfants à distinguer le bien du mal, à faire ce qui est juste. Et on est tellement fiers quand ils agissent selon les valeurs auxquelles ils croient. Mais les voir risquer leur peau, les voir se détruire, au nom de ça, au nom de ce qu'on leur a appris, c'est insoutenable. Te voir risquer ta peau est insoutenable. C'était mon préféré, George. Vraiment, c'était mon préféré.
Meredith Grey : Je sais, c'était le plus chouette.

Lexie Grey : Ça va ?
Jackson Avery : Oui, j'ai dû zapper une procédure aujourd'hui. Non, j'ai évité une procédure aujourd'hui, que je préparais depuis des semaines. Parce qu'il y a ce truc entre toi et Mark.
Lexie Grey : Y'a rien du tout entre moi et Mark.
Jackson Avery : C'est ce que j'ai essayé de croire, j'ai fait des gros gros efforts, mais y'a bien un truc. Un truc évident qui est pas près de disparaître. Et mon truc à moi avec la chirurgie plastique, ça non plus c'est pas près de disparaître. Il faut qu'il y ait un pion qui bouge. Alors je dois faire une croix sur toi. Pour avancer. Pour moi.
Lexie Grey : Donc en gros tu choisis Mark ?
Jackson Avery : Ça fait beaucoup trop longtemps que je sabote ma propre carrière, Lexie. Alors je choisis Mark. A moins que tu puisses me dire que je me plante ?

Louise O'Malley : Callie.
Callie Torres : Ça va ? Meredith a dit que ça s'est très bien passé. Oui. J'aime les filles. Je veux dire, c'est mon truc les filles. J'aime les filles, quoi. Enfin, les femmes. Et j'ai rencontré une femme géniale, merveilleuse. Vous vous rappelez le Docteur Robbins, je vous l'ai présentée ce matin. Ben on s'est mariées et... On s'est mariées après avoir eu un accident, un gros accident de voiture vraiment grave, j'ai été très amochée j'ai failli y rester. Mais je suis là. Et Sofia aussi. Elle est là, Sofia, notre bébé. Notre adorable, notre magnifique petite princesse. Et je suis vraiment très très maladroite. Je suis désolée, c'est dur à entendre, c'est dur à encaisser. Je comprends. Ça fait beaucoup, si c'est trop pour vous, je comprends. Ma propre mère m'a pratiquement reniée. Je comprends. Oh je suis désolée, je vous fait pleurer, non je veux pas vous faire pleurer !
Louise O'Malley : Tu as eu un bébé !
Callie Torres : Oui, oui, Sofia.
Louise O'Malley : Tu as des photos sur toi ?
Callie Torres : Vous voulez les voir ?
Louise O'Malley : Oh oui.

Alex Karev : O'Malley était pas un pauvre taré. Si il était là, il nous éclaterait tous. Il aurait atomisé Kepner, il serait chef des résidents. Mais j'aime pas penser à lui parce qu'après je pense forcément à Izzie et à chaque fois je suis triste, ça me fout le cafard. Et je rumine dans mon coin au lieu de sauter sur la bombasse qui a entendu parler de mes exploits toute la journée, et que j'aurais pu chopper. George est mort, Izzie est partie et tout est différent. On est différents.

GalerieModifier

EpisodeModifier

CoulissesModifier


Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.