FANDOM


N°7                         

 


Inventer de nouvelles règles
Saison 7, Épisode 17
7x17-17
Titre VO : This is How We Do it
Scénariste : Peter Nowalk
Réalisateur : Ed Ornelas
Diffusion
ABC : 24 mars 2011
TF1 : 8 février 2012
Guide des épisodes
précédent
"Responsable... ou pas"
suivant
"Aimer, prier, chanter"
Des rebelles, des hors la loi, des gangsters avec des bistouris, c'est l'image qu'on aime avoir de nous-même. Ca nous donne l'impression d'être des caïds, d'être sexy. Le problème, c'est qu'on n'est pas réellement comme ça. En fait, on suit les règles. On est disciplinés. Des moutons. On n'enfreint pas le protocole. On l'applique à la règle. Parce que si on ne suit pas le protocole, nos patients meurent. Et là, on n'est plus des caïds, on est juste nuls. Tous les médecins connaissent ce dilemme. Jouer la sécurité en suivant le protocole, ou prendre des risques et inventer de nouvelles règles ? Prendre des risques peut être récompensé. Ou peut tout anéantir. Mais de temps en temps, il faut bousculer le système. Frapper un grand coup. Quand ça donne le résultat escompté, il n'y a pas de meilleure sensation au monde. Dans le cas contraire...

Inventer de nouvelles règles est le 17ème épisode de la saison 7 de Grey's Anatomy et le 143ème épisode de la série.

RésuméModifier

Lexie apprend à Mark qu'elle entretient une relation amoureuse sans lui révéler que c'est avec Jackson. Alex avoue à Lucy l'obstétricienne qu'il a craqué pour elle dès le début. Richard doit choisir le nouveau chef des résidents et faire approuver son essai clinique sur le diabète. En parallèle, il s'inquiète sérieusement pour sa femme qui présente les symptômes d'Alzheimer et souhaite qu'elle intègre l'essai clinique de Derek, qui est déjà complet. Henry, le « mari » de Teddy, retrouvé inconscient, est transporté à l'hôpital en urgence afin de subir une intervention au cœur. Sous antalgiques, il lui déclare ses sentiments, mais par la suite, elle lui annonce que le fait qu'ils puissent tomber amoureux n'est qu'une belle histoire et non la réalité. April et Stark ont un rendez-vous mais elle l'annule sous prétexte de devoir travailler tard. Elle finit par lui dire qu'elle ne le considère que comme un ami. Arizona demande Callie en mariage, tout en conduisant. L'épisode s'achève par le regard horrifié de Callie et Arizona et un bruit de crash sans qu'on en voie l'explication.

Personnages Modifier

Personnages principaux Modifier

InvitésModifier

AutresModifier

PatientsModifier

Musiques de l'épisodeModifier

  • Rumour Has It par Adele
  • Out of Style, Out of Touch par Eulogies
  • Little Marriage par Lia Ices
  • Middle Distance Runner par Sea Wolf
  • Someone Like You par Adele

AnecdotesModifier

  • Le titre original fait référence à la chanson de Montell Jordan.
  • April regarde Tant qu'il y aura des hommes.
  • Même si beaucoup de gens ont habité dans la caravane de Derek, c'est la première fois qu'elle est bougée.
  • C'est un des rares épisodes où l'écran de fin a un font d'écran blanc alors qu'il est noir d'habitude. L'écran d'ouverture est blanc aussi, ce qui en fait un des rares (si ce n'est le seul) où les des écrans ont la même couleur.

AudiencesModifier

  • États-Unis : 10,28 M
  • France : 6,5 M
  • Canada : 2,629 M

CitationsModifier

Owen Hunt : Toi, toi t'es vraiment la plus belle.
Cristina Yang : Rien à foutre d'être belle, si tu veux m'amadouer, dis plutôt que je suis brillante.
Owen Hunt : Ok !

Henry Burton : Vous savez, j'ai réfléchi et je crois... je crois que j'ai compris ce quine va pas. J'ai compris pourquoi tous vos rancards tournent aussi mal. Aussi affreusement, aussi risiblement mal. C'est pas votre faute. C'est la mienne. C'est moi qui devrais vous donner rancard.
Teddy Altman : On est prêts, allez-y.
Henry Burton : Non attendez Teddy. Vous êtes ma femme. Vous êtes ma magnifique femme...
Teddy Altman : Henry...
Henry Burton : ...et je suis votre mari. Alors on n'a qu'à y aller. On n'a qu'à se lancer. Ca tombe sous le sens, vous êtes tellement... Et vos yeux, vous avez vu vos yeux, Teddy ? Je pourrais passer ma vie à vous regarder dans les yeux.

Mark Sloan : Faut pas t'en vouloir. Je la connais depuis longtemps, elle tient beaucoup aux traditions. Education catholique. Alors le bébé hors mariage, les trois parents, ça fait beaucoup à digérer pour elle. C'est pour ça que je me suis dit que plus on en ferait pour cette fête, mieux ce serait.
Arizona Robbins : Oh ta gueule Mark.
Mark Sloan : Mais quoi, qu'est-ce que j'ai dit ?
Arizona Robbins : T'es pas le seul à connaître Callie par cœur. Et c'est pas parce que les fêtes de grossesse m'emmerdent que je suis un monstre. Chaque fille qui a ou a eu une copine enceinte trouve ça horrible. C'est comme le mariage, les demoiselles d'honneur ont toujours envie de buter la mariée, c'est presque une loi de la nature. C'est toi qui est pas normal, là, tout guilleret, à faire comme si ça t'éclatait.

Lucy Fields : J'ai une question : Toi et Karev vous êtes amis ? Pour de vrai ?
Meredith Grey : Oui, pourquoi ?
Lucy Fields : Je sais pas, je trouve ça assez surprenant. Je pensais que t'étais pas du genre à supporter un comportement aussi... Néandertalien, j'ai dû rater un truc. Qu'est-ce qui m'échappe d'après toi ?
Meredith Grey : Pas mal de choses. Il a eu une histoire avec une fille qui est devenue folle. Sa femme a failli mourir d'un cancer et ensuite elle l'a quitté. Il s'est fait tirer dessus par un taré et s'est presque vidé de son sang dans un ascenseur. Ca fait beaucoup. Le côté Néandertalien c'est juste... c'est une façade. Un numéro bien rodé.

Adele Webber : Bon, d'accord, je vais le faire ton test.
Richard Webber : Merci.
Adele Webber : Je vais le passer et je vais le réussir. Je vais te prouver que je vais très bien, que je suis en bonne santé. On va vieillir ensemble, Richard, tous les deux, comme on l'a toujours imaginé. On va vieillir ensemble, côte à côte, jusqu'à la fin.

Henry Burton : Ce que j'ai dit avant l'opération, sur vos yeux, c'était pas juste parce que j'étais shooté.
Teddy Altman : Henry, s'il vous plait, arrêtez. Il faut que vous arrêtiez de me parler de mes yeux et de me draguer comme un ado devant les autres médecins.
Henry Burton : Vous avez raison. Je suis désolé.
Teddy Altman : Ok.
Henry Burton : Non je suis pas désolé. Je pensais ce que j'ai dit. Tout ce que j'ai dit. Sincèrement.
Teddy Altman : Ce serait... Ce serait une belle histoire. On se marie pour vous sauver la vie et on finit par tomber amoureux. Une très belle histoire, très romantique, surtout que vous êtes... vous me faites rire, vous êtes drôle, gentil, intelligent, agréable à regarder. Je mentirais si je vous disais que ça m'est jamais venu à l'esprit. Mais s'il y avait quelque chose je le sentirais. Je le sens pas. C'est pas réel, c'est juste une belle histoire.
Henry Burton : Vous aimez pas les belles histoires ?
Teddy Altman : Je suis désolée.

Eli Lloyd : Miranda Bailey, on est à l'extérieur de l'hôpital. A l'intérieur de l'hôpital, c'est toi qui commande. C'est le protocole. Mais à l'extérieur, l'homme, c'est moi. Tu es la femme, et je suis l'homme. Si tu veux me traiter de Cromagnon on de vieux réac fais-toi plaisir mais c'est pas ça qui va m'empêcher de te ramener dans mon lit ce soir et te montrer quel genre d'homme je suis. On est d'accord ? Et-ce que ce protocole te convient ?

GalerieModifier

EpisodeModifier


Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.